Je suis partie de Russie, de Saint-Pétersbourg,  en 1998. Une seule valise à la main, 21 ans au compteur, 3 roubles dans la poche, espoir et désespoir entremêlées. Peur de rien, juste la trouille dans les avions.  Aller simple. Avion- Samolœt  en russe  signifie littéralement « voler par soi-même ».

 

Une qualité indispensable à tout échappement à la pesanteur, à tout détournement des règles imposées, à toutes les aventures.

Diplômée de «  L’Ecole Nationale des Arts Décoratifs », j’ai travaillé comme auteure-illustratrice pendant un peu plus de dix ans. Une vingtaine de livres ont vu le jour, les mains et les yeux des enfants et des adultes les ont parcourus. Ensuite les marionnettes se sont imposées.

 

En s’échappant des pages à deux dimensions, en rendant vivantes les histoires contés et vécues, les marionnettes me permettent de vivre plusieurs vies, de croire au merveilleux de chaque millimètre et seconde traversés.

 

La Compagnie Samolœt est née en 2016. Géographiquement parlant elle est basée en Île-de-France. En réalité,  Samolœt est en mouvement  constant entre la France et la Russie, entre ici et ailleurs, entre le passé et le présent.

Mouvement mental, historique, logistique et géographique.

Samolœt  est attaché aux histoires singulières, humaines,  particulières , plutôt qu’à des concepts ou à des idées.

Chaque envol est une autre histoire.

 

Samolœt  ne cible pas un public spécifique, et ne reconnaît ni limite de genre, de style ou de thématique — il vole par lui-même là où il le sent. Je suis son pilote, pilote qui a toujours la trouille dans les avions, mais qui écoute le moteur,  regarde la carte et embarque les coéquipiers, capitaines et les passagers à son bord.

 

Sacha Poliakova